On prépare les états généraux de l’élevage

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Les sections animales de la FDSEA travaillent pour les états généraux de l’élevage qui auront lieu cette année à l’initiative du Conseil régional des Hauts-de-France.

Lundi 23 mai, les délégués des sections animales de la FDSEA de l’Oise se sont réunis pour travailler sur les états généraux de l’élevage.

En introduction de cette réunion, Guillaume Chartier, président de la FDSEA, a expliqué que suite aux actions syndicales et aux actions de lobbying et de communication menées depuis plusieurs mois par les FDSEA, le nouveau Conseil régional des Hauts de France s’est saisi des difficultés de l’agriculture, de l’élevage en particulier ; il a décidé d’organiser, le 10 juin les états généraux de l’élevage.

«Ces états généraux ne devant pas être une grand-messe qui se limiterait à égrener les diverses difficultés que nous rencontrons, plus que des constats, nous attendons des pistes de solutions, dans le cadre des compétences du Conseil régional ou de son domaine d’influence et des perspectives pour nos productions et nos territoires».
Cette journée du 10 juin sera une introduction à un travail plus poussé qui aura lieu d’ici la fin de l’automne et qui devra aboutir à la définition d’un plan régional d’actions pour l’élevage.
Afin d’être force de propositions, le bureau de la FRSEA a demandé aux sections animales des FDSEA de la région Hauts-de-France de faire pour cette journée du 10 juin des propositions départementales qui seront remontées à la région. L’objectif est de bâtir une stratégie régionale pour l’élevage en Hauts-de-France pour préserver le maillage des exploitations agricoles familiales, d’assurer pour l’avenir une rémunération positive des éleveurs, d’accompagner la volonté d’entreprendre et de valoriser le métier d’éleveur et le rôle de l’élevage dans les territoires.

Les éleveurs de l’Oise présents ont donc travaillé sur 6 ateliers :
- pilotage stratégique des exploitations
- maîtrise et rentabilité des ateliers d’élevage
- conditions d’exercice du métier (travail, nouvelles technologies…)
- une diversification rémunératrice au sein des exploitations (circuits courts, co-production d’énergie…)
- le développement des filières régionales (marque régionale, bio, AOP…)
- bâtir la stratégie de conquête agricole et agro-alimentaire des Hauts-de-France sur le marché national et à l’exportation.

La synthèse départementale qui en est ressortie sera présentée pour validation au conseil d’administration de la FDSEA ce vendredi 27 mai, puis portée à la FRSEA par les présidents des sections animales lors de réunions régionales préparatoires préalables à ces états généraux.

Mathilde Mary

événements

  • {0} - {1}

La vidéo du moment

Rapport d'activités 2016

Toutes les émissions dans la médiathèque