La FDSEA reconduit l’opération sucre au profit des apiculteurs

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

La FDSEA reconduit une cinquième opération en proposant de nouveau du sucre à prix réduit à ses adhérents pour alimenter les colonies d’abeilles cet hiver.

La pratique du nourissement permet aux apiculteurs d’alimenter la ruche et lui permettre ainsi de passer l’hiver.

Une alimentation suffisante tout au long de l’année est un facteur déterminant pour la bonne santé des abeilles. Le nourissement avec du sucre cristallisé est une pratique couramment utilisée par les apiculteurs pour subvenir aux besoins de leurs colonies lorsque celles-ci ne disposent pas de ressources alimentaires suffisantes dans leur environnement.

En période hivernale, les apiculteurs apportent une alimentation sucrée en complément des réserves naturelles présentes dans les ruches.  
Après le vif succès des opérations sucre des années passées, la FNSEA, via un partenariat entre sa Commission apiculture et la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) - association spécialisée de la FNSEA, a décidé d’apporter son soutien en renouvelant ce dispositif pour permettre aux adhérents apiculteurs et agriculteurs détenteurs de ruches de bénéficier d’un prix attractif.

Le principe est simple : proposer aux apiculteurs du sucre blanc cristallisé à prix réduit pour l’alimentation des colonies au cours de l’hiver. Dès aujourd’hui, les apiculteurs peuvent commander le sucre auprès de leur FDSEA et cela jusqu’au 22 novembre.

Le sucre sera livré à partir de la troisième semaine de décembre sur 7 points de livraison répartis en France (dans la Somme, la Marne, la Meurthe et Moselle, les Deux-Sèvres, le Lot-et-Garonne, l’Aude et l’Hérault). Éric Lelong, président de la Commission apiculture de la FNSEA, se réjouit que ce rendez-vous puisse être reconduit d’année en année en partenariat avec les betteraviers.
À partir du sucre, les apiculteurs peuvent fabriquer du sirop ou du candi pour garantir l’alimentation suffisante de leurs colonies pendant l’hiver. Cette pratique dite de «nourrissement», loin des périodes de miellées, est sans conséquence sur la qualité des miels qui seront produits ultérieurement. Elle permet aux apiculteurs de maintenir leurs colonies jusqu’aux premières floraisons du printemps.
Pour connaître les conditions de réalisation de cette opération veuillez vous rapprocher de Lucie Deterpigny: 07.88.43.78.69.

La vidéo du moment

Rapport d'activités 2016

Toutes les émissions dans la médiathèque