Blocages levés

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Lancée dans la nuit de dimanche à lundi dernier, la mobilisation a été suspendue mercredi matin.

A Dunkerque.

À l’origine de l’apaisement : des engagements pris durant la nuit de mardi à mercredi par le gouvernement sur plusieurs points.

Une centaine d’agriculteurs de l’Oise se sont mobilisés à Dunkerque avec les Hauts-de-France et à Gennevilliers, en appui de ceux d’Île-de-France, une quarantaine le lundi et une trentaine le mardi soir.

D’abord, la mise en place du Comité de rénovation des normes en agriculture (Corena), pour chiffrer le coût des nouvelles normes imposées au secteur lorsqu’elles diffèrent de celles appliquées dans l’UE, qui se réunira pour la première fois le 13 juillet.

Mais aussi : l’engagement ferme de l’État de mettre en place des outils pour maintenir la filière colza française en l’état, et de réduire les importations d’huile de palme ;  un plan d’investissement précis, notamment sur la méthanisation et sur les plans filière définis dans la loi sur les EGA ; le TODE, un dispositif qui permet l’abattement de charges sur les emplois temporaires ; ou encore des engagements en ce qui concerne l’identification d’origine des produits.

Dunkerque2

 

Gennevilliers

La vidéo du moment

Rapport d'activités 2016

Toutes les émissions dans la médiathèque