La fête des moissons pour communiquer

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

À l’incitation du collectif # agri demain, les agriculteurs étaient invités à organiser des rencontres avec leurs voisins les plus proches après la moisson.

Un temps d'échanges chez Hubert Fréville.

Hubert Fréville, agriculteur à Grandfresnoy, a répondu à l’appel et organisé, le 1er septembre dernier une rencontre sur sa ferme. Des collègues agriculteurs étaient venus la veille préparer des ateliers sur différents thèmes : machinisme, protection de l’environnement, cycle de vie du blé... Environ 35 personnes ont répondu à l’invitation. Elles se sont montrées très intéressées et étonnées par le professionnalisme dont font preuve au quotidien les agriculteurs. La technologie et la sophistication du matériel agricole, avec l’électronique embarquée, les efforts développés pour produire tout en protégeant la biodiversité, les contraintes administratives et réglementaires... voilà bien des aspects insoupçonnés du métier d’agriculteur aux yeux du grand public.
«Nos visiteurs étaient plutôt bienveillants mais ils sont loin de comprendre la complexité de notre métier. Ils ont en tout cas bien compris que les évolutions ne preuvent se faire qu’à un rythme compatible avec nos pratiques» assure Hubert Fréville.
Une initiative à renouveler et à généraliser.

La vidéo du moment

Voyage en Aveyron 2016

Toutes les émissions dans la médiathèque